-
Le CNRS

- Médaille de bronze

Image illustrant cette actualité

Ce 15 décembre, Oleg Lisovyi, maître de conférence à l'Université de Tours, chercheur au LMPT en physique théorique, s'est vu remettre la médaille de bronze du CNRS par Bart Van Tiggelen de l'Institut de Physique du CNRS et Eric Buffenoir, Délégué régional, en présence d'Emmanuel Lesigne, VP de l'Université et Jean Fabbri, directeur de l'UFR Sciences et Techniques.

Ce chercheur ukrainien a obtenu deux doctorats, l’un en mathématiques, réalisé à l’université d’Angers, et l’autre en physique, obtenu à l’Institut de physique théorique de Kiev. Après un post-doctorat à Dublin, il est nommé, en 2006, maître de conférences à l’université de Tours.

Ses recherches, qu’il mène au sein du Laboratoire de mathématiques et de physique théorique (LMPT CNRS/Université François Rabelais de Tours), mêlent toujours avec un égal bonheur mathématiques et physique théorique, selon deux axes principaux. Le premier axe est le modèle d’Ising sur réseau fini. En étudiant ce sujet proche de la physique statistique, il a acquis une connaissance approfondie et une grande maîtrise d’outils développés pour l’étude des systèmes intégrables. Outils qui lui sont très utiles pour faire avancer son deuxième axe de recherche. Ce dernier porte sur la théorie des champs conformes et les solutions des équations de Painlevé. Le chercheur est ainsi parvenu à classifier complètement les solutions algébriques de Painlevé VI et à relier les fonctions de Painlevé aux blocs conformes, deux résultats particulièrement remarquables.

Ces résultats, par leur portée véritablement universelle, représentent un exemple typique de travaux théoriques qui ne s'inscrivent pas dans une démarche intellectuelle motivée par des applications technologiques particulières.

Les recherches d'Oleg Lisovyi se situent bien trop en amont de ces dernières pour cela.

Certes, le modèle d'Ising fournit un outil pertinent pour mieux comprendre les propriétés magnétiques des matériaux, susceptibles de jouer un rôle décisif dans les instruments du futur, mais il offre surtout des points d'ancrage à de multiples connexions entre domaines de la recherche fondamentale que l'on ne peut pas, sous peine de les stériliser, réduire à des mises en pratique.

 

La Médaille de bronze du CNRS récompense le premier travail d’un chercheur, qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS.

CNRS Logo du CNRS
Ce 15 décembre, Oleg Lisovyi, maître de conférence à l'Université de Tours, chercheur au LMPT en physique théo Image illustrant cette actualité
Lien vers le flux Rss - ?
 

Abonnez vous à nos lettres d'information

Rechercher

sur le site de la délégation

Intranets Intranets

Intranet du CNRS

Intranet de la délégation

Extranet des labos

Accueil - Actualité - Médaille de bronze
Le CNRS Le CNRS Annuaires Mots-clefs CNRS Autres sites Accueil Accueil Imprimer Contact Se rendre à... Crédits Plan du site